Qu’appelle-t-on rénovation thermique ?

Une rénovation thermique est l’ensemble des modifications de votre habitat ayant pour but de limiter les déperditions énergétiques. C'est-à-dire garder la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Le terme thermique se réfère au chauffage et à la climatisation. C’est pour cette raison que rénovation thermique est souvent associée à l’isolation.

Pourquoi rénover thermiquement votre maison? Quels objectifs ?

Réduire votre facture de chauffage

Diminuer la déperdition de chaleur permet d’économiser sur votre système de chauffage, qu’il fonctionne avec l’électricité, le gaz, le bois, etc. Cela se traduit inévitablement par des économies !

Améliorer votre confort

Cela ne saute pas aux yeux comme objectif premier mais améliorer la performance thermique de votre habitat conduit bien à un gain en confort. Température homogène, disparition du phénomène de paroi froide, monter en température plus rapide de votre maison, etc.

Une température homogène à l’intérieur d’une pièce de vie signifie que vous n’êtes plus dans une situation où le coin chauffage est très chaud et la partie opposée dans la pièce est plus tiède. Le phénomène de paroi froide apparaît avec une mauvaise isolation car bien que la température soit agréable dans la pièce, les murs sont plus froids. Cela peut provoquer un inconfort près des murs, mais aussi à distance sachant que la chaleur se transmet aussi par rayonnement.

Très important : le confort est subjectif. Par exemple certains aiment avoir un chauffage très chaud ou ils apprécient s'y coller ou se poser à coter. Mais une rénovation thermique permet de baisser la température du chauffage et donc diminuer ce phénomène. Certains aiment et d'autres non.

Diminution de la pollution

Quelle que soit la source d'énergie, chauffer ou climatiser engendre une pollution. Déchets nucléaires pour une centrale nucléaire, rejet de CO2 pour une source carbonnée (gaz, fioul, bois) que ce soit directement chez vous ou indirect avec une centrale à charbon ou à gaz.

Pourtant, on peut penser aux éoliennes, panneaux solaires et même le bois (qui peut être mis à part vis-à-vis du gaz) en tant que sources propres. Mais factuellement toute source d’énergie engendre une pollution, seulement certaines sont faibles et d’autres très fortes. Donc l’équation simple : baisse de votre demande en énergie = baisse de la pollution sera toujours respecté.

Quelles économies possibles ?

               

Ces calculs concernent les rénovations données ci-dessous (suivez les liens pour plus d'infos). Sources en bas de page.
Données Consommation moyenne anuelle Économie anuelle après amélioration via les rénovations Diminution de votre facture
Maison
2 chambre(s)
1991 à 2005
Chauffage : Electrique
13 591 kWh 3 511 kWh 477 € 26 %

Solutions de rénovation thermique

Augmenter l'étanchéité de la maison

L'étanchéité des murs et autres parois est un point majeur de la règlementation actuelle et permet de faire des économies.

Mettre des volets plus isolants

Les volets isolants thermiquement et fermés la nuit participe à garder la chaleur dans la maison.

Caméra thermique : le diagnostique

Ce diagnostique permet de déceler les problèmes d'isolation invisibles à l'oeil nu et pourtant souvent présents.

Ajouter isolation toiture si inexistante

Si votre maison est très ancienne et sans isolant en toiture, vous devez impérativement changer cela.

Récupérateur de chaleur pour la douche

La chaleur restante dans les eaux usées de la douche peut se récupérer pour préchauffer l'eau du ballon.

Changer les portes pour une solution isolante

Des nouvelles portes isolées thermiquement peuvent surprendre au niveau des économies d'énergies.

Les autres solutions : les éco-gestes

  • Baisser la température de chauffage

S'habituer à une température plus faible permet de réduire votre facture.

température intérieure à 19°C au lieu de 20°C toute l'année 95 € d'économie par an
température intérieure à 18°C au lieu de 22°C toute l'année 400 € d'économie par an


  • Laisser entrer le rayonnement du soleil pendant la journée

Ouvrir les volets complètement en hiver quand les fenêtres donnent sur le soleil. Cela permet de laisser entrer la chaleur dans votre maison durant la journée pour économiser un peu de chauffage grâce au rayonnement.

  • Fermer les portes

Pure évidence, garder les locaux chauffés hermétiques en fermant les portes entre les parties chauffées et non-chauffées permet de ne pas laisser la chaleur s’échapper dans des pièces inutilisées.

  • Ne pas vivre en t-shirt l'hiver dans votre maison

Rester en pull, sweet ou autre vêtement plus ou moins chaud permet d’économiser en retombant sur le premier écogeste ci-dessus avec une baisse de la température du chauffage.

être en pull à 18°C au lieu d'être en t-shirt à 22°C 400 € d'économie par an


  • Entretenir les systèmes de chauffage

Entretenir et nettoyer vos systèmes de chauffage ou climatisation permet d’en augmenter l’efficacité. Par exemple dépoussiérer un radiateur permet d’utiliser pleinement sa surface radiative. Toute saleté ou usure qui diminue l'efficacité de votre système vous poussera à augmenter sa puissance.

  • Fermer les volets la nuit pour garder la chaleur

Vous avez chauffé toute la soirée votre maison. Pour éviter de repartir de zéro le lendemain, fermer les volets la nuit. Cela permet de diminuer la déperdition par les fenêtres car le volet est une couche isolante en plus.

fermer les volets la nuit dans une maison tout l'hiver environ 10 € d'économie par an


Tous les calculs de cette page sont des estimations. Elles servent à fournir des ordres de grandeur, votre cas personnel peut présenter des différences.
Sources : SOeS, enquête Phébus 2013 (concerne les logements disposant de système individuels : chauffage + ECS) ; Prix de l'électricité : 0,13 euros le kWh ; Prix du gaz : 0,073 euros le kWh ; Prix du fioul : 0,073 euros le kWh ; Prix du bois : 0,065 euros le kWh ; Hypothèses propres au rédacteur de cette page.

www.renovation-doubleco.net - Mentions légales - Qui sommes-nous ? - Copyright