Augmenter l'étanchéité de la maison pour réduire l'infiltration de l'air

Pourquoi ?

L'air s'échappe à travers la porosité du mur

Le passage de l'air à travers la porosité des parois constitue une partie des déperditions. Ceci dû au fait que les murs et plafond ne sont pas complètement étanches à l'air. Pour simplifier, imaginer la porosité comme de nombreux trous microscopiques à travers desquels, l'air chauffé s'échappe dehors.

Mauvais joints à la construction

Aussi, certaines parties des parois présentent des irrégularités conduisant à de forts passages d'air tel qu'un joint mal fait par exemple.

Retrouver une perméabilité du mur

La diminution de ce passage d'air permet de garder la séparation entre l'espace chauffé ou climatisé et l'extérieur. Séparation assurée par l'isolant.

Les anciennes maisons présentent de très faible étanchéité alors qu'aujourd'hui, la règlementation impose des valeurs maximales qui sont testées à la fin de la construction. La valeur maximale imposée est de 0,6 m³/(h.m²) sous une pression de 4 Pascals.

Attention à la qualité de l'air dans l'habitat

Attention au revers de la médaille, une maison trop étanche peut voir sa qualité de l'air intérieur diminué car pas assez renouvelé. Dans ce cas, il faut s'assurer d'avoir une ventilation efficace avec des débits suffisants.

Comment ?

Boucher les "trous" (joints mal fait, fissures, etc.)

Une première méthode consiste, avec le matériel adéquat, à mettre la maison en sous-pression. Cela se fait avec un ventilateur qui extrait de l'air intérieur pour le rejeté à l'extérieur (marche aussi à l'inverse en mettant la maison en surpression).

Ensuite, une personne fait le tour de la maison avec une bombe spray de fumée coloré et la pulvérise contre la paroi. Une personne à l'intérieur suit son collègue et repère les endroits ou la fumée passe fortement, ces endroits constituent les "trous".

Pour finir, il faut reboucher ces trous avec, par exemple, de la mousse durcissante.

Réduire la porosité des parois

Ce point est plus difficile à contrer car il nécessiste impérativement un changement des parois. C'est-à-dire, par exemple, remplasser la paroi existante par une solution de mur plus étanche à l'air.

Mais cette manoeuvre n'a que peu d'intérêt car une seule couche permet de réduire la porosité. Il n'est pas nécessaire de changer le mur complet.
Par exemple, une façon de faire consiste à ajouter une paroi étanche telle qu'un enduit intérieur ou extérieur. Ou bien encore un bardage, une membrane d'étanchéité, un pare vapeur, etc.

Exemple de membrane d'étanchéité à l'air Exemple de membrane d'étanchéité à l'air (http://www.isover.fr)

Changer les ouvertures

Des fenêtres et portes anciennes ont de très mauvaises caractéristiques concernant l'étanchéité à l'air. Sans parler des vieux joints et raccords.

Le changement de celles-ci vous permettra de réduire les infiltrations. Donc des gains thermiques mais aussi acoustiques (moins de bruit) !

Données











←Renseignez le
←formulaire pour
←une estimation

économies estimées

Pollution
Monnaie
Energie

Nous avons besoin de vous !

Parler en autour de vous

Participer à la diffusion de cette page ou du site parmi votre entourage, sur les forums et les réseaux sociaux.

Faites un lien

Si vous possédez votre propre site ou blog, n'hésitez pas à ajouter un lien vers nous.

Partager sur les réseaux sociaux

Et bien sûr, des boutons de partage sont déjà prêts à être utilisé !

www.renovation-doubleco.net - Mentions légales - Qui sommes-nous ? - Copyright